JETSAN 2017, 6ème édition

Introduction :

L’Université d’Orléans accueille la 6ème édition du colloque JETSAN 2017 (Journées d’Etude sur la TéléSANté) sur le site de l’IUT de Bourges, les 31 mai et 1er juin 2017, avec pour thématique : « La santé connectée ».

L’objectif de ces deux journées est de faire le point, à travers 3 sessions, sur l'état de l'art des technologies, des méthodes et des applications dans le domaine de la Télésanté.

Cette manifestation est ouverte aux chercheurs, aux représentants des pouvoirs publics, aux professionnels de santé, aux industriels, aux usagers et plus généralement à tous les acteurs intervenant dans le cadre de la télésanté.

 

Téléchargez l'affiche recto-verso du JETSAN, en cliquant sur l'image ci-contre.

 

Affiche JETSAN 2017

 Présentation des sessions :

Illustrations du JETSAN 2017

  1. Systèmes intelligents pour l’autonomie : Des personnes vieillissantes et/ou en situation de handicap, dépendantes ou non, souhaitent rester à leur domicile le plus longtemps possible. Pour faciliter ce souhait, de nouvelles technologies connectées (bien vieillir, assistance, rééducation) doivent être conçues et évaluées, afin d’adapter et sécuriser le lieu de vie aux besoins de ces personnes. Ces phases de conception et d’évaluation sont étudiées en concertation avec les utilisateurs finaux et les professionnels de l’autonomie dans des environnements de type Living Lab ou “True Life Lab”.
    Thématiques associées : Capteurs environnementaux et systèmes embarqués, méthodologies d'analyse des données et de décision, méthodes de conception participative et d’évaluation par les usages, utilisabilité, acceptabilité et questions éthiques associées

  2. Télésanté et applications robotisées : Face à la pénurie de médecins spécialistes (échographiste, chirurgien, radiologiste....) sur de nombreux territoires, aux concentrations de spécialistes sur les grands centres hospitaliers, la télésanté et les applications médicales robotisées offrent des pistes de réflexion incontournables afin d’apporter aux patients des soins équitables et de qualité.
    Le développement de nouveaux systèmes de communication (3G, 4G, et bientôt 5G) ouvre des moyens de transmission à large bande, pour les images et les données, facilitant leurs exploitations pour des diagnostics (échographie, suivi et maintien à domicile) à distance et en temps réel par des experts médicaux. La robotique et les applications médicales robotisées, l’association de systèmes embarqués avec les réseaux 3G/4G, constituent des champs d’applications qui vont favoriser le déploiement de systèmes de diagnostic, de suivi de patients et d’interventions chirurgicales mini-invasives à distance. Ces nouvelles technologies, s’appuyant sur des communications sécurisées, devront passer par une phase d’acceptabilité dans laquelle les rapides progrès technologiques pour tous les champs de la télésanté, et l’évolution des mentalités des utilisateurs, des patients et des structures de financements devront se concilier.
    Thématiques associées : Robotique, automatique, systèmes embarqués, informatique industrielle, communications sécurisées, réseau 4G/5G, acceptabilité des systèmes, téléprésence.

  3. Dispositifs bio-médicaux connectés : Dans le domaine des dispositifs biomédicaux, les principales préoccupations ont été la miniaturisation, les technologies de simulation et de réalisation, la sensibilité et la précision de la mesure dans les conditions ex et in vivo. Cependant pour une meilleure gestion des coûts de la santé publique (réduction du temps d’hospitalisation, développement de solutions ambulatoires ou de soins à domicile), depuis quelques années, on s’intéresse également à des dispositifs biomédicaux connectés.
    Cela implique l’intégration dans le dispositif  biomédical de modules de radiocommunication avec alimentation sans fil en énergie, et permettant de se connecter directement ou indirectement au réseau internet pour la télémédecine. En outre, le vieillissement de la population et l’augmentation des patients multi pathologiques vont impliquer l’utilisation de multiples capteurs connectés, associée à des problématiques de faible consommation énergétique et d’autonomie.
    Thématiques associées : dispositif biomédical, réseau de capteurs sur ou dans le corps (BASN), faible consommation, télémédecine, sécurité des données, éthique

 

En marge du colloque :

La matinée de la 1ère journée sera consacrée à la valorisation du projet FUI 14 E-monitor'âge (2012-2016) au travers d'une conférence de presse et de la présentation des résultats.
Un évènement particulier, à la fin de la première journée, est prévu pour vous permettre de découvrir un appartement pilote domotisé et aménagé, le GIS MADONAH. Cet appartement, hébergé dans l’EHPAD des Résidences de Bellevue à Bourges, a pour objet d’effectuer des tests à taille réelle dans le cadre de projets liés à la santé et au maintien à domicile. Il sera également possible de visiter quelques chambres de la maison de retraite, équipées du dispositif E-Monitor’âge.

Appel à communication :

Dans le cadre de ce colloque, un appel à soumission de communications (articles, posters) est ouvert. Les communications seront sélectionnées par le comité scientifique du colloque. Elles devront s’inscrire dans les thèmes des sessions et de leurs thématiques associées, listées ci-dessus.

Les contributions doivent être en français ou en anglais. Elles devront respecter le template disponible sur le site internet du colloque.

L'ensemble des articles acceptés seront publiés dans l'archive ouverte HAL. Un numéro spécial IRBM est également prévu.

 

Dates clés de la manifestation :

Ouverture des soumissions au colloque : 01/11/2016
Ouverture des  inscriptions au colloque : 01/12/2016

Date limite des soumissions : 28/02/2017

Réponse aux auteurs : 03/04/2017

Date limite d’inscription des auteurs et d’envoi de la version finale : 01/05/2017

Retenez les dates : 31 mai & 1er juin 2017

Personnes connectées : 1